• Un vrai travail commence...

    MON PARCOURSLe Dr Prunaret-Julien m'a donné le nom d'une confrère avec qui elle travail depuis un certain temps. Toutes les femmes atteintes de vestibulites sont envoyées chez cette sage-femme spécialisée dans cette pathologie (et autres).

    Le premier rendez-vous est basé sur le contact, la mise en mot du problème de la patiente, les diverses explications du soin, ces propriétés qui vont permettre au fur et à mesure des scéances un mieux être, un travail personnel qui se fait à domicile et qui doit être bien suivie...

    Un appareil spécifique vous sera prescrit. C'est avec celui-ci que  le soin se déroulera. Dans un premier temps au cabinet et à domicile puis qu'a domicile pour avoir plus de temps au niveau des massages qui sont dans le déroulement des soins et qui apportent énormément.

    De la xylocaine (anesthésiant local) vous sera aussi prescrite pour un meilleur confort lors des massages qui peuvent être légèrement douloureux. Avec ce gel, ça permet à la patiente de ne plus avoir mal pendant le soin. Ainsi la sage-femme peut masser les endroits douloureux afin de les assouplir, ou de masser d'éventuels cicatrices internes qui peuvent être une accentuation des douleurs.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    jerryckc
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 21:57

    je confirme, cette sf est merveilleuse, plus de douleur suite à mon accouchement et pourtant j'ai pensé que cetait normal et j'ai attendu 6 mois au moins pour vraiment en parler!

    2
    tatiana69 Profil de tatiana69
    Vendredi 30 Septembre 2011 à 21:11

    je suis contente si elle a pû vous aider. En faisant ce site j'ai espéré apporter du réconfort aux femmes afin qu'elle ne se sente plus seule dans cette situation. Et beaucoup d'autres souffre de ces troubles et n'en parlent pas.

    3
    Lundi 9 Septembre 2013 à 16:28

    Tatiana69


     


    ou en etes vous dans votre parcours ? les douleurs ont elles disparue avec les massages ?


     


    je suis impatiente d'avoir vos réponses.


     


     

    4
    Mardi 10 Septembre 2013 à 15:15

    Bonjour,

    Les douleurs ont très largement diminuées avec les massages. (douleur estimée entre 2 et 4/10 contre 12/10 avant les massages).

    J'ai rencontré un ostéopathe-énergéticien qui m'a aidée à COMPLETEMENT GUERIR.

    Après avoir été soulagée par la parole et les massages, il restait tout de même un blocage persistant au niveau de la mémoire des tissus lors d'un traumatiste vécu. Avec ses techniques, il m'a fallu une seule séance poue en être débarassée. Un véritable soulagement...C'était incroyable.

    Aujourd'hui je suis à nouveau normal. Plus aucuns spasmes au niveau du vagin, c'est formidable, je revis.

     

    5
    - F
    Mardi 18 Février 2014 à 23:05

    Bonjour, 

     

    Pour ma part, consulter Defauchy Caroline n'a pas été une expérience satisfaisante. 

    Trop rapide, pas du tout à l'écoute. Des propos franchement vulgaire, un comportement de 'pseudo femme libéré' qui parle crûment de sexualité .. Je suis en colère d'avoir découvert ce traitement par le biais de cette femme qui n'a pas su prendre le temps et être respectueuse. 

    Elle m'a soutenu être la seule à pratiquer aussi bien ce soin, être la plus compétente dans le domaine, que je ne trouverai que de mauvais pratiquants ailleurs.

    Je lui ai expliqué que je souhaitais parler de sexualité avec plus de délicatesse, que pour moi ce n'était pas si évident, particulièrement parce que je suis atteinte de vestibulite et de vaginisme.

    Elle m'a dit comprendre, mais n'a absolument pas modifié son comportement. 

    J'ai plusieurs fois pensé à arrêter de la consulter, mais je me trouvais dans une impasse: a qui m'adresser? comment me soigner alors que cette personne est censée être LA sage-femme spécialisée et efficace en rééducation périnéale? ( et qui s'en vante elle-même !)

    À ce moment là, je ne savais même pas exactement de quoi j'étais atteinte, j'étais totalement désemparée car je ne savais pas où chercher une solution.

    La fois de trop a été un changement de méthode de massage sans me tenir informé. Cette à dire, qu'elle a accéléré le mouvement au moment même où elle me massait et comme ci de rien n'était..

    Je l'ai très mal vécu et lui ai demandé de stopper. 

    Ce fût la dernière fois que je consultais chez elle.

    Je me souviens d'ailleurs que la parole était systématiquement utilisé pendant le massage, j'imaginais que c'était pour que la patiente ne fasse pas une focale sur le massage et se détende. Mais je trouve que l'effet en était inversé : Trop de blabla et la practicienne ne fait plus attention à ce qu'elle fait et à la patiente elle-même !

     

    Alors, entendons nous bien, je ne crois pas que cette femme soi un affreux personnage avec de mauvaises intentions. 

    Je pense qu'elle s'adapte mal, qu'elle est trop expéditive, vulgaire et imbue de sa personne.

    Je me rend compte de l'importance de trouver un practicien de confiance et avec qui on s'entente bien. D"autant plus lorsqu'il s'agit d'une telle intimité.

     

    J'ai pris un nouveau rendez-vous avec le DR Prunaret-Julien, qui m'a expliqué que oui, effectivement, plusieurs des patientes envoyées chez Defauchy Caroline, n'étaient pas du tout satisfaites..

     

    Aujourd'hui, je m'apprête à reprendre des soins et à rencontrer d'autres médecins, kinés .. 

    Une association m'apporte un grand espoir : 

    www.lesclesdevenus.org 

    Ils peuvent vous fournir un carnet d'adresse de practiciens proches de chez vous, avec des témoignages de patientes pour vous faire une idée..( subjective mais c'est tout de même intéressant)

     

    Il existe différents outils, méthodes.. En cherchant on peux sûrement trouver SA solution, adaptée à ce qu'on est. Et il y'a sûrement encore à inventer..!

    Et puis, je me rend compte aussi qu'il est important de ne pas baisser les bras et de parler de son expérience.

    Car nous avançons un peu sur le sujet mais ces maux restent assez tabous et l'origine en est encore mystérieuse.

     

    à nous aussi de participer à une évolution !

    Bonne recherche et bon soins à toutes et tous dans le respect et la douceur !

     

     

    F.

     

    www.groupeelva.org

    www.perineeshop.com

     

     

     

     

     

     

    6
    Anaïs
    Lundi 1er Juin 2015 à 21:43

    Bonjour,


    Merci de votre témoignage. Je suis allée voir le Dr Prunaret-Julien, qui moi ne m'a pas laissé un souvenir impérissable : très peu d'écoute, un diagnostique à la va-vite... Et en plus son traitement n'a pas l'air de fonctionner ! Youpi, 3h30 de route et 100 € pour 15 min à peine, je reste franchement sur ma faim... Bref, donc je ne sais même pas si j'ose la rappeler.


    En revanche, je serais vraiment intéressée par votre osthéo-énergéticien. Pourrais-je avoir ses coordonnées s'il-vous-plaît ? Car du coup en ayant vu "la spécialiste", je ne sais plus trop vers qui me tourner...


    Merci d'avance !


     

    7
    Tatiana69
    Lundi 1er Juin 2015 à 21:54
    Bonsoir, je suis navrée pour vous que la visite avec la Dr Prunaret-Julien n'est pas aboutit à quelque chose de positif ou au moins vous apporter des réponses. Vous a t-elle donné un diagnostic ou pas? Pour l'osteo c'est Mr Fontaine Guillaume sur Lyon 9 quai Raoul. En espérant que vous trouverez un mieux être en allant le voir , je reste à votre écoute pour toutes autres questions.
    Bonne soirée.
    8
    Anaïs
    Mardi 2 Juin 2015 à 09:33

    Bonjour,
    Un grand, grand merci pour votre réponse. Comme j'habite loin de Lyon, je verrai si je peux aller le voir, mais pourquoi pas essayer en dernier recours.
    Mme Prunaret m'a dit que j'avais une vestibulite, et que ce n'était pas une vulvodynie mais des mycoses à répétition. Donc comme vous, lidocaïne en local et Fluconazole. Le seul hic, c'est qu'il n'y a qu'une seule crème au monde que je supporte à cet endroit (Saforelle, allez savoir pourquoi vu qu'elle contient plein de cochonneries...). Et donc déjà le gel à la lidocaïne je ne le supporte pas, l'huile d'amande douce pareil, et puis je ne vois pas d'amélioration avec les antifongiques. Donc bon... T.T Et depuis un petit moment j'ai comme de violentes contractions musculaires après un rapport (car j'ai la chance de pouvoir quand même avoir quelques rapports s'ils ne durent pas trop longtemps, dans les périodes où j'ai pas trop mal) qui durent plus d'une heure, ce qui m'angoisse un peu. Je pense donc que je vais quand même lui téléphoner pour tâter un peu le terrain et voir ce qu'elle pense de tout ça.
    Merci pour votre blog en tout cas ! Cela fait du bien d'échanger et de comparer avec d'autres expériences.

    9
    Tatiana69
    Mardi 2 Juin 2015 à 11:28

    Bonjour,


    Vous dites que vous ne supporter aucune crème, cela vous brule t-il quand vous l'appliquer? Si oui, c'est normal, vos muqueuses sont tellement irritée que certains produits peuvent être désagréable mais au bout de plusieurs jours, les douleurs s'atténuent. Vous pouvez également mettre de l'aloe vera achetée en magasin bio qui est cicatrisante et apaisante. Il y a également un baume que j'ai trouvé chez un apiculteur c'est un onguent à la propolis très gras qui s'applique largement sur les muqueuses. C'est antibactérien, fongicide, virucide et très cicatrisant ! Un produit miracle ! Vous pouvez le trouver sur le site au vent les abeilles ou les abeilles au vent . Vos contractions violentes que vous décrivez, sont s'en doute dû aux douleurs que vous ressentez, ce sont des spasmes involontaires du vagin et comme vous êtes très enflammée, ça déclenche des douleurs. Je me souviens qu'avant de faire l'amour j'étais obligée de prendre du doliprane pour atténuer les douleurs en plus de la xylocaine en local. Contre les mycoses, vous pouvez aussi prendre du pépin de pamplemousses en voie oral. Ce sont des gouttes à prendre 3 fois par jour. C'est naturel et vous trouvez ça soit en magasin bio ou en pharmacie. Il n'y a aucune contre indication et ca ne risque pas de vous faire du mal quoiqu'il en soit. Moi j'en prends pour une candidose généralisée avec un syndrome de fatigue chronique. C'est un puissant fongicide, antibactérien, antiviral, .... En cure l'hiver, ça vous évite de tomber malade !


    J'espère qu'avec tous ces petites astuces, vous trouverez celle qui vous conviendra le mieux.


    Bonne journée.


    A bientôt

    10
    Anaïs
    Mardi 2 Juin 2015 à 11:46

    Merci beaucoup pour vos conseils. Cela fait plus de 5 ans que j'ai ça, donc j'ai déjà un peu tout essayé. J'ai pris de l'extrait de pépins de pamplemousse pendant plus de 6 mois, ça avait bien calmé mais pas guérit. Les crèmes, j'ai à peu près tout essayé, même simplement l'huile de coco ou d'amande douce, et rien n'y fait, j'ai hyper mal. Ce ne sont pas des sensations liées à une peau irritée, en effet je ressens des picotements, des brûlures, mais cela s'empire au fur et à mesure que les jours passent à l'application d'une crème, comme si ma peau "rejetait" la crème. Chose qu'aucun médecin n'a encore compris, puisqu'ils s'acharnent à me prescrire une autre crème cicatrisante ou hydratante à chaque fois, me disant justement que ma peau n'est "qu'irritée". D'où le fait que je devienne complètement folle, avec de plus en plus le sentiment qu'en fait personne ne comprend d'où vient mon problème. Bref...
    Comme je vous l'ai dit, en 5 ans j'ai eu le temps d'essayer beaucoup de choses, médicales, naturelles... sans grand résultat. D'où ma déception avec le Dr Prunaret.
    Pour en revenir à ce fameux ostéopathe, pourriez-vous me décrire comment s'est déroulé votre séance ? Vous a-t-il fait de l'ostéopathie, utilisé une autre méthode ?
    Encore une fois, merci de prendre le temps de discuter avec moi. Cela fait du bien de se sentir un peu moins seule ! Et puis ça m'a donné le courage de rappeler le Dr Prunaret, on va voir ce qu'elle me dit...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :